26/11/2010

Pour l'éternité...grâce au Web 2.0 !

cloud.jpgDes centaines de millions de pages personnelles existent maintenant sur le Web formant une gigantesque encyclopédie vivante, mise à jour minute par minute : merci Facebook, MySpace, LinkedIn, Twitter et autre Flickr. Qui aurait pensé cela il y a seulement 5 ans ?

Il semble bien que ces millions de profils personnels soient enregistrés pour l'éternité, ou tout du moins pour quelques dizaines d'années. Le Web devient ainsi un réseau social planétaire et il est peu probable que les jeunes générations (la "Génération numérique") abandonnent ce mode de communication au succès inespéré. Quelques chiffres ? :

  • Facebook a 250 millions d'utilisateurs actifs, dont une centaine de millions se connectent chaque jour et une vingtaine de millions modifient leurs profils quotidiennement...
  • LinkedIn 85 millions ; Twitter a, pour l'instant, 175 millions d'utilisateurs (le Twitter chinois, Tao Tao, 50 millions).
  • Aux Etats-Unis, en 4 ans, le nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux a quadruplé, soit 35% des internautes américains  (Source: Pew Internet, January 2009.)

Jeff Jarvis, un des "gurus" des médias américains actuels, explique dans son dernier livre "What would Google do" que les générations actuelles et futures d'internautes voient leurs données personnelles et leurs profils enregistrées de manière permanente sur les réseaux, avec la possibilité de les suivre et de les retrouver à tout instant. Mieux encore, Google Latitude permet de localiser n'importe quel proche, ami ou parent sur une carte. "Pour l'éternité grâce au Web 2.0" n'est donc pas une vaine expression...

16:49 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : web social, données personnelles, facebook, linkedin, twitter | | | | | |  Facebook

15/11/2010

Les impacts d’Internet sur nos cerveaux

shallowscoverthumb2.jpgNicholas Carr a publié son troisième livre, au titre un peu inquiétant : "Les impacts d'Internet sur nos cerveaux"... Il constate que, comme beaucoup d'Internautes, il a de plus en plus de mal à lire des documents qui dépassent quelques lignes. Voici quelques idées qu'il développe :

- Les travaux récents de la neuroscience démontrent que notre cerveau est dans un état d'apprentissage permanent ; nous développons de nouveaux modes de pensée, mais nous pouvons aussi perdre les anciens si nous les pratiquons moins.
- Les outils «informationnels» changent nos manières de penser et d'agir.
- Les changements induits par ces outils dans nos manières de penser sont très rapides et souvent irréversibles.
- Internet, le plus récent de ces outils, aura au moins autant d'impacts sur nos cerveaux que l'alphabet, les cartes, l'horloge ou l'imprimerie.
-  Si on met de côté l'alphabet et le système numérique, l'Internet pourrait être la technologie de changement de nos cerveaux la plus puissante, au moins depuis l'apparition du livre.
- L'Internet est à notre service et devient aussi notre maître...

Voilà de quoi méditer !

http://www.roughtype.com/archives/2010/06/the_shallows_on...

20:41 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : internet, cerveau, neurologie | | | | | |  Facebook

13/11/2010

Infoclio.ch : le portail professionnel des sciences historiques en Suisse

infoclio.pnginfoclio.ch est né d'une initiative de la Société suisse d'histoire (SSH) et de l'Académie suisse des sciences humaines et sociales (ASSH).
Ses objectifs sont de développer une infrastructure numérique pour les sciences historiques en Suisse, d'en coordonner les principaux acteurs et institutions, d'accroître la visibilité de la recherche historique suisse dans le contexte numérique et de faciliter aux chercheuses et aux chercheurs l'accès aux programmes numériques et internationaux.

Organisation de manifestations, blog en ligne, entretiens enregistrés avec des personnalités, comptes rendus, Infoclio.ch est une véritable plateforme d'informations à découvrir pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire, mais pas seulement !

http://www.infoclio.ch

sur Twitter : http://twitter.com/infoclio

21:23 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, portail d'information, suisse | | | | | |  Facebook

10/11/2010

Construire son réseau professionnel, maîtriser son image sur le Net

Participer au Web social devient pratique courante, et fait insensiblement de plus en plus partie de la vie quotidienne. Evidemment, cela prend du temps, et même de plus en plus de temps... ! D'aucuns se demandent si cela est bien utile, à quoi cela sert-il donc d'avoir autant d'"amis" sur Internet ? On peut se poser la question, mais il y a tout de même dans ce phénomène des points intéressants à noter.

social_networking_3.jpgLe 1er point n'est-il pas justement cette question des "amis" ? : même si l'amitié a peu à voir là-dedans, le fait de voir ses contacts être multipliés est déjà positif, ne serait-ce que dans la sphère professionnelle. LinkedIn m'a, par exemple, aidé à mettre en place des formations continues ou des collaborations ponctuelles sur certains dossiers et ce, dans un délai très rapide. Ce réseau agit comme une sorte de réservoir de compétences dans lequel on peut puiser. Il peut remplacer utilement dans certains cas un carnet d'adresses.

Le 2ème point est l'image que l'on souhaite donner de soi-même sur les réseaux sociaux, ce qui fait partie de l'identité numérique. Cette "nouvelle" identité n'est pas un vain mot, elle prend même de plus en plus d'importance, il convient donc de la soigner : photos, cv, éléments personnels et professionnels doivent être "réfléchis" à deux fois avant de les injecter dans le réseau et de les rendre ainsi accessibles à un certain nombre de personnes, voire même aux moteurs de recherche qui vont indexer ces informations pour un certain nombre d'années...

Ces deux points, s'ils sont correctement remplis, dessinent déjà un portrait de vous-même sur Internet : votre capacité à développer votre réseau et à maitriser votre image sur le Net  font partie de cette notion en cours de développement qu'est le "marketing communautaire".

20:14 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réseau professionnel, réseau social, web 2.0 | | | | | |  Facebook

08/11/2010

A découvrir : Savoir Solidaire.net

savoirs-solidaires.jpgA peine quelques mois d'existence et plus de 300 membres inscrits, un contenu en plein développement,

Savoir Solidaire.net interpelle 

Emanation de l'association Bibliothèques sans frontières (http://www.bibliosansfrontieres.org/) qui oeuvre actuellement à la reconstruction d'Haïti et de ses bibliothèques (mais pas seulement),  il s'agit d'une plateforme d'information ouverte et collaborative. Elle utilise les facilités offertes par la technologie du web social permettant aux professionnels de l'information de se rencontrer et d'échanger : 200 articles et fiches pratiques sur les métiers de bibliothécaire et de documentaliste, documents de formation et d'autoformation, possibilité de publier des articles, de créer un profil personnel, de participer à des forums... il y a là un réel potentiel à exploiter et à faire connaitre.

Alors n'hésitez pas, visitez le site Savoir Solidaire (http://www.savoirsolidaire.net/), invitez vos collègues, et participez ainsi à une des plateformes d'information les plus intéressantes à l'heure actuelle !

22:33 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque, savoir solidaire, solidarité, nord-sud | | | | | |  Facebook

06/11/2010

Une question sur la Suisse ? : le guichet virtuel SwissInfoDesk

swissinfodesk.gifLa Bibliothèque nationale suisse à Berne reçoit des centaines de questions chaque mois sur la Suisse, en provenance pour moitié de l'étranger. L'équipe des recherches de la BN traite annuellement plus d'un millier de questions grâce à son guichet virtuel SwissInfoDesk (http://www.nb.admin.ch/dienstleistungen/swissinfodesk/ind...

Les questions les plus intéressantes, avec les réponses correspondantes, sont publiées dans la rubrique : Questions et réponses sur la Suisse. L'anonymat est bien sûr garanti et les questions ne sont publiées qu'avec l'accord de leur auteur.

Vous pouvez vous aussi poser des questions sur la Suisse à la BN. Les recherches prenant moins de 30 minutes sont gratuites.
http://www.nb.admin.ch/dienstleistungen/swissinfodesk/030...

D'autres guichets virtuels existent. Nous y reviendrons dans de prochains billets.

04/11/2010

Un nouveau lieu de travail pour les étudiants, la Bibliothèque Schmidheiny

Le 18 octobre 2010 fut inaugurée la nouvelle bibliothèque de la Faculté des Sciences à l'Université de Genève - Bibliothèque Ernst et Lucie Schmidheiny - dont je suis le responsable jusqu'au 31 décembre 2010. Ce projet a été l'occasion d'un vrai travail de groupe au travers de la constitution d'un groupe de projet cohérent, composé des différentes spécialités nécessaires à la conception d'un tel projet. Architecte, graphiste, signaléticien, responsable des bâtiments pour l'aspect "Aménagement des locaux" ; puis responsables de la Faculté des Sciences (doyen, vice doyen), bibliothécaires, administratifs.

BELS5.jpg

A cette énumération, il faut ajouter une représentante de la Fondation Ernst et Lucie Schmidheiny qui finance la rénovation complète  pour un montant de 2 millions de francs suisses. La Fondation appuie de nombreux projets de l'Université de Genève, mais souhaite investir dans un projet d'une certaine envergure. Présenté et accepté en mai 2009 au CA de la Fondation, le projet débute quasi instantanément avec la constitution du groupe, des séances régulières de travail, les choix successifs à effectuer pour les couleurs, les matériaux, le mobilier, les luminaires...

Entreprise à partir février 2010, la rénovation s'achève durant l'été 2010 avec une réouverture pour la rentrée universitaire du 20 septembre : le résultat est à la hauteur des espérances. Accueil bien identifié,espaces réaménagés, circulation facilitée, meilleure visibilité des collections, salles de travail pour les étudiants, salles de formation informatiques, bureaux des bibliothécaires mieux agencés...

Un conseil : venez visiter la nouvelle bibliothèque Schmidheiny... au 30 quai Ansermet, près de l'Arve

 

Lire la suite

20:03 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bibliothèque, rénovation, université de genève, fondation schmidheiny | | | | | |  Facebook