16/12/2010

Un peu de littérature dans un monde de... ou Anne-Lise Grobéty et les livres

alg1.jpg"A force de côtoyer les livres, j'ai fini par me persuader qu'ils sont comme des enfants ou des vieux, on contrôle strictement leurs allées et venues, s'ils ont bonne façon pour sortir, on les rappelle à l'ordre quand ils tardent à rentrer, on prend soin d'eux, on gomme les traces laissées par les rencontres peu souhaitables.

Ils sont même à l'image de tous les êtres puisque, conçus, accouchés dans la douleur, ils naissent au grand jour sur les grands boulevards, ... sont critiqués, adorés, démolis, portent beau, meurent trop jeunes au pilon ou vieillissent plutôt bien, se chiffonnent, s'abîment physiquement".

in : "L'abat-jour : récit, Delémont, Editions d'autre part, 2008, p. 11-12

Cité dans Hors-Texte, nov. 2010, n° 93, le bulletin de l'Association genevoise des bibliothécaires et professionnels diplômés en information documentaire (AGBD - www.agbd.ch).

14:28 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : anne-lise grobéty, littérature suisse, bibliothèque | | | | | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.