04/05/2011

Jeremy Rifkin: une humanité plus empathique

Rifkin.jpgJeremy Rifkin est un auteur qui ne laisse pas indifférent, son analyse du monde apporte toujours des éléments de réflexion, et un certain recul. Il est l'auteur de "La fin du travail" en 1995 ou de "L'Age de l"accès" en 2000, devenu pour moi une bible que je cite très souvent où il est question des conséquences sociales d'Internet.

Son nouvel ouvrage "Une nouvelle conscience pour un monde en crise. Civilisation de l'empathie" publié aux Editions Les liens qui libèrent (ce qui ne s'invente pas), apporte une bouffée d'optimisme dans une époque plutôt grise. La thèse qu'il soutient est qu'un des effets de la mondialisation est l'information en temps réel, qui implique tout un chacun un peu plus dans la réalité du monde et des évènements dramatiques ou joyeux qui surviennent d'un bout à l'autre de la planète. Tout le monde se sent concerné, et comprend que ce qui arrive quelque part peut très bien arriver ici... D'où également les élans de solidarité que l'on peut constater.

Je dois dire que ce discours (ici décrit de manière très partielle) fait du bien à entendre.

 

 

18:44 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : mondialisation, globalisation, humanité, empathie | | | | | |  Facebook

Commentaires

J'ai entendu son interview hier soir sur le 5/7 Boulevard, et cette petite mise en appéti m'a clairement donné envie de lire son nouveau livre.

Écrit par : Patrick | 04/05/2011

Les commentaires sont fermés.