22/07/2011

"J'ai débranché" ou comment se déconnecter pendant l'été

crouzet.jpg"Arrivez-vous à vous déconnecter pendant l'été et les vacances ? Difficile non ? Toujours quelque chose à regarder, à consulter, un mail urgent, un tweet à passer... Moi-même j'ai beaucoup de mal, et me considère comme addict... Savez-vous que cela se soigne ?

Thierry Crouzet a écrit plusieurs livres sur les réseaux sociaux, et il a choisi de "débrancher" pendant 6 mois : "Quand est-ce que le Net me fait plus de mal que de bien ? J'ai éprouvé de façon pressante le besoin de faire la part des choses. Pour mieux comprendre ce qu'être connecté signifie, j'ai ressenti le besoin de me déconnecter et de m'arracher au stress des timelines. Je me suis dit que je devrais imiter les sages qui s'isolent quelque temps dans le désert. Il me fallait me couper du flux, de mon réseau social, de ma mémoire... d'une part peut-être essentielle de mon intelligence... pour retrouver un temps long dont j'ai perdu l'usage." Et d'ajouter :"D'avril à septembre 2011, je me déconnecte du Net. Le récit de cette expérience paraîtra chez Fayard en janvier 2012, date à partir de laquelle je me remettrai à bloguer."

Enfin un qui a osé...

http://blog.tcrouzet.com/

13:43 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : internet, réseaux sociaux, connection, addiction | | | | | |  Facebook

10/07/2011

L'amour au temps de Twitter

Twitter-love-007.jpgLes réseaux sociaux change la donne, même en terme d'amour. Auparavant - autant dire à un âge anté-diluvien - un amoureux pouvait être jaloux de 3 personnes, maintenant il s'agit de 300 voire de 300 000 personnes... Même l'amour devient public au temps de Twitter. Un message envoyé sur Twitter et remerciant votre amoureux-se de la merveilleuse soirée passée ensemble la veille, est reproduit suivant votre réseau de followers des centaines ou millier de fois... et tous vos amis peuvent savoir que vous êtes amoureux...ce qui finalement est peut-être le but ! Ils peuvent également savoir ce que vous avez mangé, et où.

C'est l'amour au temps des réseaux sociaux. Nous aimons notre partenaire, mais nous aimons aussi informer tout le monde de cet amour... et aussi du désamour quand celui-ci prend fin.

 

Pour en savoir plus, voir cet article du Guardian: http://www.guardian.co.uk/lifeandstyle/2011/jul/08/grace-dent-twitter-and-relationships?CMP=twt_gu

14:14 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : twitter, relations humaines | | | | | |  Facebook