23/06/2013

Le Festival de Montreux au Patrimoine mondial de l'Unesco

montreux.jpgC'est une belle réussite pour le Festival de Montreux : après la numérisation en cours par l'EPFL des 5000 heures de concert (dont la fin est prévue en 2014), l'Unesco a inscrit sur son registre Mémoire du monde l'ensemble du Festival. C'est une véritable reconnaissance mondiale, quelques mois après le décès de Claude Nobs, son fondateur.

Parmi les noms des plus célèbres interprètes venus à Montreux, citons Erroll Garner, Count Basie, Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Oscar Peterson, Herbie Hancock, Miles Davis ou Quincy Jones. Et encore, Aretha Franklin, Ella Fitzgerald, Ray Charles, Prince, David Bowie... parmi de nombreux autres. La liste est longue et impressionnante.

Le Registre Mémoire du monde compte aujourd'hui 299 documents et collections documentaires en provenance des cinq continents. Le Festival est le deuxième pour la Suisse a y entrer après les manuscrits de Jean-Jacques Rousseau.

Plus d'informations

Il est aussi possible retrouver quelques archives en ligne sur le site de la RTS ou sur Youtube

Le 47ème Festival de Jazz de Montreux aura lieu du 5 au 20 juillet 2013.

18:39 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrimoine musical, numerisation, jazz, montreux, unesco, epfl | | | | | |  Facebook

03/06/2013

Souffrez-vous d'illectronisme ?

internet.jpgIl n'y a pas que dans les pays en voie de développement que la fracture numérique existe, dans les pays développés également. On désigne cette "anomalie" sous le terme un peu abscons d'"illectronisme", sorte de contraction entre illettrisme et technologies de l'information. 

J'emploie le terme d'anomalie, car dans les sociétés développées, ne pas savoir se servir d'un ordinateur, d'un smartphone ou d'Internet apparait comme une lacune, un manque, voire un défaut. Est-ce si rare ? Certainement pas: une société hyperconnectée telle que la nôtre engendre également des personnes qui se sentent rejetées ou exclues. La technologie, et Internet en particulier, peuvent être vus par certains comme des territoires inconnus, lointains, inaccessibles, ce qui n'est pas faux.

Tout comme il existe des programmes de lutte contre l'illettrisme, il existe des remèdes contre l'illectronisme. L'école et l'université essayent d'y pallier, mais également des associations et bien sûr les bibliothèques, un des rares lieux en ce monde où l'accès à l'information est souvent gratuit. Renseignez-vous, certaines bibliothèques proposent des cours, des formations aux technologies de l'information. Un autre remède consiste dans les liens tissés entre générations, et pourquoi ne pas échanger avec ses enfants ou petits-enfants ou quelqu'un de sa famille, ou un ami, un cours d'informatique contre un autre cours ? La vie, c'est aussi l'échange !

En savoir plus sur l'illectronisme

Source Image: http://www.libellules.ch/news/index.php?tag/internet 

21:48 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook