04/10/2014

Paradoxes de la solitude dans un monde hyperconnecté

alone.pngDans un livre récent, "How to be alone", Sara Maitland analyse les paradoxes de la société actuelle. Selon elle, nous vivons dans un monde de paradoxes dans lequel la technologie nous relie aisément à la famille, aux amis, sans compter les nombreuses relations rendues possibles grâce aux réseaux sociaux type Facebook, LinkedIn et autres : bref, nous n'avons jamais été aussi "reliés" les uns aux autres. Mais jamais aussi seuls non plus à en croire les études sur les célibataires dont le nombre croit chaque année. 

D'une part, nous défendons - dans les sociétés occidentales - des valeurs telles que l'autonomie, les libertés personnelles, l'individualisme et d'autre part, la solitude terrorise la plupart d'entre nous. Etre seul avec soi-même semble être devenu la grande aventure du 21ème siècle...

Notre société développe en chacun de nous une estime de soi très élevée, c'est même une preuve de bien-être, mais nous ne voulons surtout pas d'intimité avec qui que ce soit. Les conventions morales et sociales sont vues comme des inhibitions à nos libertés individuelles et pourtant l'excentricité de certaines personnes ne plait guère. Nous pensons être unique, spécial, digne de bonheur (matériel, spirituel), mais nous sommes terrifiés d'être seul.

C'est un des paradoxes, et non des moindres, de notre société que Sara Maitland relève avec un certain... bonheur malgré tout !

Pour continuer la réflexion, lire

Me suivre sur Twitter :@jpaccart

22:57 Publié dans Air du temps, Humeur, Technologie, Temps | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | |  Facebook

Commentaires

Terrifiés d'être seul... avec ou sans sentiment d'échec?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 04/10/2014

@Monsieur Accart Il y autant de genres de solitudes que d'insectes sur la planète
Elle n'est pas vécue de la même manière pour celui qui y trouve un bonheur tout relatif malgré tout car un jour ou l'autre il devra demander de l'aide et il y a la solitude des veufs et veuves laquelle ne peut être confondue avec les autres
Sans parler de la solitude sur un lit d'hôpital donc l'explication donnée ne peut correspondre à la vie réelle
A moins d'être un parfait manipulateur comme Bill Gates qui tirent les marrons du feu pour obliger les internautes à fonctionner malgré eux à des œuvres d'entraide
Même les moines en couvent qui pourtant vivaient en complète autarcie cherchent désormais contacts avec l'extérieur pour vendre leurs produits
Et ils sont combien à conseiller la solitude mais qui au demeurant attendent Noel pour recevoir quelque argent
Tout comme l'auteur du jour vantant cette solitude mais qui paradoxalement aura besoin de contacts avec l'extérieur pour vendre son livre !
Et soyons rassurés tous ceux qui s'exilent pour courir en parfait individualistes ou l'herbe du moins le croient- ils est plus verte ailleurs que chez nous,tous une fois rentrés au bercail iront pleurer à l'aide sociale
Ce qui prouve bien que même la solitude souhaitée par des utopistes se devrait d'être organisée pour ne pas ensuite exiger que d'autres viennent à leur aide
Très belle journée pour Vous et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeradla | 05/10/2014

Les commentaires sont fermés.