25/01/2015

Internet nous rend-il narcissique ? L’avènement du Quantified Self (QS)

HomeBigIpadG6.pngN'avez-vous pas autour de vous de plus en plus d'amis, de connaissances ou de collaborateurs au travail qui jaugent leur état de santé à l'aune d'Internet ? Qui ne porte pas son bracelet connecté pour mesurer la distance qu'il effectue chaque jour en marchant, le nombre de pas, la durée et la qualité de son sommeil ? Dans le commerce, on peut acheter maintenant un body pour bébé qui surveille sa respiration, son rythme cardiaque et sa température ; ou un bracelet qui indique, selon le type de votre peau, s’il faut remettre de la crème solaire ; également une fourchette qui mesure les quantités et le rythme des bouchées...

Il s'agit en fait d'une démarche appelée "Quantified Self (QS)" ou "mesure de soi" en bon français, démarche qui repose sur trois dispositifs interconnectés : des applications mobiles pour Smartphone, des objets de la vie quotidienne munis de capteurs (balance, podomètre, montre...) et des sites web dédiés à la conservation et au partage de ces mesures.

Marché en pleine expansion avec un bel avenir devant lui, puisque les analystes prévoient qu'il rapportera quelque 26 milliards de dollars en 2017... Pour quels publics ? Les sportifs bien sûr, mais aussi la santé en général donc potentiellement tout un chacun : Tactio est l’application santé la plus téléchargée du monde avec 3,6 millions d’utilisateurs... D'aucuns voient aussi dans cette démarche de mesure de soi un narcissisme dû à Internet.

 

Illustration : page d'accueil du Groupe Santé Tactio 

Plus d'informations avec l'article "La mesure de soi: un marché en pleine expansion" publié sur Paris-Normandie.fr le 22 janvier 2015

Suivez moi sur Twitter : @jpaccart

 

 

17:54 Publié dans Air du temps, Technologie, Temps | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | |  Facebook

Commentaires

Cher Monsieur au risque de déplaire je peux vous assurer que personne dans mon entourage proche ou lointain ne porte quoi que ce soit hormis une montre bracelet
Tout le monde et heureusement ne souffre pas d'une tendance à l'hypocondrie

Écrit par : lovsmeralda | 25/01/2015

J'y vois plutôt une immense déresponsabilisation qui fera de notre humanité une cible facile pour les machines losrqu'elles réaliseront que l'humain est le premier danger pour la planète.

Écrit par : Pierre Jenni | 27/01/2015

Les commentaires sont fermés.