05/03/2015

"La Suisse, ce laboratoire de langues"

lab.jpgLes Archives de la RTS proposent un dossier de 9 vidéos en ligne sur ce thème, à la veille d'une votation significative. Il n'est pas inutile de voir ou revoir ces reportages qui montrent la complexité et la richesse de cette problématique qui n'est pas nouvelle puisque certains reportages remontent à 1964 ("Qui sont les Welches"). Les réflexions portent bien sûr sur les échanges entre cantons pour apprendre l'une ou l'autre langue nationale (où l'on suit Olivier en stage dans une école zürichoise dans "Echanges scolaires"). En 1987, une grave question se pose, à savoir si le Suisse-Allemand n'est-il pas en train d'envahir toute la Suisse allemande ("Alerte au Schwyzerdütsch"). Et bien sûr une question lancinante posée en 1998 : "Français ou Anglais ?" dans l'émission "Mise au point". A découvrir ou redécouvrir donc.

17:00 Publié dans Air du temps, Langues, Suisse | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | |  Facebook

Commentaires

Ne se rend-t-on pas à l'école pour se meubler l'esprit
avant tout.
en toute premier lieu?

Se meubler l'esprit, se le cultiver: "ouvrir"! ne signifiant pas loin s'en faut ne penser qu'à gagner sa vie... tout en faisant tourner rond les entreprises: chaque chose en son temps.


Les "fondamentaux": comment ne pas en prendre connaissance, étudier en sa propre langue, d'abord?
Puis l'anglais pratiquement incontournable ainsi que l'allemand?

Que d'histoire, que de temps perdu (et d'argent) pour en revenir à jadis où l'on parlait la langue (en majorité maternelle) de l'endroit où l'on vivait, puis apprentissage de l'allemand puis de l'anglais (sans parler des études classiques latin et grec) pour les futurs étudiants...!

Écrit par : M.B. | 05/03/2015

Ah ces vieilles expressions elles avaient du bon tout de même
comme meubler son temps ou aller dehors pour prendre l'air voire mieux l'enfant doit garder le lit ou garder le chambre
Ce qui octroya à certains enfants vrais aimants à toxines de cultiver un art nouveau celui de surveillant de son propre habitat ,lit et chambre car confinés ils comprirent de suite tous les avantages à honorer strictement toutes les prescriptions médicales de généralistes bien plus attentionnés que nombre de parents qui eux meublaient leur temps en courant ,courant sans doute pour honorer Squibbs ou Kübler

Écrit par : lovejoie | 06/03/2015

A ne pas oublier pour bientôt quoique déjà étudié en milieux estudiantins français, par exemple, le... chinois!

Écrit par : anguillesousroche | 06/03/2015

Les commentaires sont fermés.