11/05/2016

La boutique du futur

innovation.jpgComment ferons-nous nos courses dans le futur ? Existera-t-il encore des boutiques pour magasiner comme disent nos amis québecois ? Tout se fera-t-il sur Internet ?

La marque Samsung a dépêché une équipe d'ingénieurs afin d'imaginer la boutique du futur, et un prototype a été installé dans le quartier du Marais à Paris durant l'Innovation Week. Grâce à un certain nombre de capteurs et de caméras, il sera possible de dresser votre profil dès l'entrée du magasin ou devant la vitrine : jeune, adulte, plus âgé, homme ou femme, et des produits vous seront proposés selon l'âge ainsi déterminé (une assurance-vie ; un plan d'épargne logement ; des lunettes...). Une fois entré dans le magasin, d'autres capteurs permettent de vous identifier grâce à votre téléphone portable, ou aux produits que vous aurez sélectionnés lors de vos achats précédents (chaque produit étant équipé d'une puce RFID): tailles, couleurs, design différents pourront vous être présentés.

Des promotions en temps réel seront possibles selon les zones des boutiques peu ou pas fréquentées afin d'attirer la clientèle (également à l'aide de capteurs). Le paiement sera effectué grâce à votre portable.

Il existe de nombreuses autres innovations en cours, mais d'aucuns regretteront certainement le temps où flâner dans un magasin ou simplement discuter avec un vendeur était possible... 

Jean-Philippe Accart

Plus d'informations sur le site PetitWeb

14:04 Publié dans Air du temps, Technologie | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | | |  Facebook

Commentaires

Je ne pense pas.
Aujourd'hui, les centres commerciaux restent des lieux de rencontre massivement squattés par le troisième âge en mal de solitude.
Lorsque j'ai réalisé que j'utilisais ma voiture presque exclusivement pour aller remplir le même panier toutes les deux semaines à la Migros, j'ai opté pour LeShop. Je fais un copier-coller de mon panier et j'ajuste les quantités.
La livraison est offerte via cumulus et autre fidélité.
Je suis passé m'excuser auprès du poissonnier et de ma caissière préférée.
Nous n'irons plus faire nos achats physiquement. Mais nous devrons trouver d'autres moyens pour rester en contact.

Écrit par : Pierre Jenni | 11/05/2016

Vous seriez très étonné du nombre de personnes âgées et handicapées qui préférent maintenir le lien solidement ancré en tous cas dans notre région entre habitants et commerces du lieu
Et vous seriez étonné du nombre de jeunes qui regardent de coin les caisses numériques préférant le sourire engageant des caissières humaines
Et tous ces jeune refusent le diktat de la machine ont au moins un exemple de ce qui les attend pour leur futur ,la dégénérescence qui elle n'est pas virtuelle et qui atteint tout le monde un jour ou l'autre, eux au moins ne nient pas la réalité préférant la voir de leurs propres yeux surtout que même très souffrantes ces personnes âgées rient et échangent des paroles de politesse avec ceux qu'on nomme les viennent ensuite

Écrit par : lovejoie | 12/05/2016

Les commentaires sont fermés.