Temps - Page 2

  • Voyager autrement avec la plateforme collaborative Bookbedder

    Imprimer

    bookbedder-logo.pngDifficile de lutter contre les mastodontes de la réservation d'hôtels en ligne tels Booking.com ou Hotels.com. Des agences de voyages de renom telle Kuoni abandonnent d'ailleurs une partie de leurs offres de services à cause de cette concurrence.

    Une start up suisse installée à l'Ecole hôtelière de Lausanne lance Bookbedder, plateforme collaborative originale pour réserver des nuits d'hôtels : sa spécificité me direz-vous ? Bookbedder est la seule plateforme qui a un programme de fidélisation basée sur vos réservations et celles de vos amis. Le plus d'amis vous invitez, plus vite vous gagnez des nuits gratuites. Bookbedder est collaborative et compte donc sur sa communauté de membres pour passer le mot. 300'000 hôtels sont référencés dans Bookbedder et proposent des prix intéressants. La version du site est actuellement une version beta, et vous pouvez obtenir une invitation en cliquant sur "Register" en complétant votre profil ! 

    Retrouvez-moi au quotidien sur Twitter: @jpaccart 




  • Genève et les écrivains du Sud

    Imprimer

    202.jpgC'est à une magnifique promenade littéraire dans Genève que nous convie Bertrand Lévy avec "Genève. Voix du Sud. Ville et littérature" ouvrage paru récemment aux éditions Metropolis. Il rassemble pour cela des textes d'auteurs du Sud à la fois contemporains ou plus anciens, romands et sud-américains. Citons parmi ceux-ci : Borges, Marquez, Fuentes, Haldas, Singria ou Casanova.

    Bertrand Lévy nous invite régulièrement à ce type de voyage, déjà en 1997 avec "Le Voyage à Genève". Aujourd'hui ce qui l'intéresse - et nous également - est de découvrir les "aspects méridionaux"de la ville du bout du lac au travers les yeux d'écrivains qui y ont vécu ou y ont séjourné. Il s'agit de textes issus de romans, essais, nouvelles, mémoires, poésies... Le pari de B. Lévy est réussi, découvrez grâce à lui Genève avec d'autres yeux.

    Découvrez la Postface

    Bertrand Lévy est maître d'enseignement et de recherche au Département Géographie et Environnement de l'Université de Genève

     

     

     

     

    Gabriel García MárquezCarlos FuentesRosa RegàsGeorges Haldas Vahé GodelCharles-Albert CingriaGonzague de ReynoldCharles Ferdinand RamuzPierre GascarFama Diagne SèneBeppe Sebaste Jacques Casanova de Seingalt 

    Lien permanent Catégories : Genève, Histoire, Humeur, Suisse, Temps 0 commentaire
  • Paradoxes de la solitude dans un monde hyperconnecté

    Imprimer

    alone.pngDans un livre récent, "How to be alone", Sara Maitland analyse les paradoxes de la société actuelle. Selon elle, nous vivons dans un monde de paradoxes dans lequel la technologie nous relie aisément à la famille, aux amis, sans compter les nombreuses relations rendues possibles grâce aux réseaux sociaux type Facebook, LinkedIn et autres : bref, nous n'avons jamais été aussi "reliés" les uns aux autres. Mais jamais aussi seuls non plus à en croire les études sur les célibataires dont le nombre croit chaque année. 

    D'une part, nous défendons - dans les sociétés occidentales - des valeurs telles que l'autonomie, les libertés personnelles, l'individualisme et d'autre part, la solitude terrorise la plupart d'entre nous. Etre seul avec soi-même semble être devenu la grande aventure du 21ème siècle...

    Notre société développe en chacun de nous une estime de soi très élevée, c'est même une preuve de bien-être, mais nous ne voulons surtout pas d'intimité avec qui que ce soit. Les conventions morales et sociales sont vues comme des inhibitions à nos libertés individuelles et pourtant l'excentricité de certaines personnes ne plait guère. Nous pensons être unique, spécial, digne de bonheur (matériel, spirituel), mais nous sommes terrifiés d'être seul.

    C'est un des paradoxes, et non des moindres, de notre société que Sara Maitland relève avec un certain... bonheur malgré tout !

    Pour continuer la réflexion, lire

    Me suivre sur Twitter :@jpaccart

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Humeur, Technologie, Temps 2 commentaires
  • Cartographier le temps

    Imprimer

    cartographiesoftime.pngC'est le thème - un peu mystérieux - de ce livre : Cartographies of Times : A History of the Timeline par Daniel Rosenberg et Anthony Grafon (publié par Princeton Press) qui nous rappellent que la chronologie telle que nous la comprenons maintenant (nous voyons le temps sur un mode "linéaire") remonte à seulement 250 ans. Il s'agit de la première histoire complète des représentations graphiques du temps en Europe et aux Etats-Unis de 1450 à nos jours. 

    De nombreux exemples de chronologies anciennes, certains pris dans des manuscrits médiévaux, sont donnés: l'une sur plusieurs mètres de long datant de 1793 consignée sur parchemin et enroulée soigneusement dans une boîte fermée ; une autre en forme de corps humain dont les différentes parties évoquent la vie de Jésus-Christ ; une autre dessinée par Mark Twain comme un jeu. Et de nombreuses autres encore...

    Feuilleter les 1ères pages pour avoir une idée.

    Plus d'information sur le blog Brainpickings.com

    Suivez moi sur Twitter ! : @jpaccart

    Lien permanent Catégories : Air du temps, Cartographie, Temps 1 commentaire