31/10/2013

"Les Archives de la Vie Privée": une conférence AGBD le 5 novembre à la HEG


archives2.jpgQui n'est pas concerné par les archives de sa propre vie, celles de ses proches, de sa famille ?
Comment les prendre en compte ? Qu'est-ce qui est important ou non à conserver ? Ce sera l'objet d'une conférence AGBD (l'Association genevoise des bibliothécaires et professionnels diplômés en information documentaire) le mardi 5 novembre prochain, donnée par Madame Anne Zendali, archiviste au Grand Théatre de Genève. 

Cette présentation est le fruit d'un travail diplômant dans le cadre du MAS-CAS des Universités de Berne et de Lausanne. Elle s'articulera sur deux aspects : l'organisation intellectuelle des documents personnels et familiaux et la construction mémorielle de soi.

Ouverte à tous, cette conférence se déroulera à la Haute école de gestion, Route de Drize 7, 1227 Carouge, salle C317, entre 12.15 et 13.45.

Image: http://www.archivesdepartementales.cg59.fr/?id=127 

15:29 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vie privée, archives, conférence, genève | | | | | |  Facebook

26/10/2013

"Hors-Texte" ou le reflet des bibliothèques genevoises

hors-texte.pngIl a l'air de rien, c'est un petit bulletin de la dimension d'une brochure de 40-50 pages, mais il est le vrai reflet des bibliothèques genevoises depuis 1979.

Emanation de lAssociation genevoise des bibliothécaires et professionnels diplômés en information documentaire (AGBD), il est publié 3 fois par an et sa collection, numérisée, commence à être consultable en ligne.

Les thèmes abordés sont à l'image des bibliothèques en général: ainsi le n° 101, consacré à "l'insolite en bibliothèque" évoque la bibliothèque de Champ-Dollon ou les archives des Orateurs étrangers. Le n° 98 est consacré aux "présents du passé" et même si un article nous plonge dans une époque révolue, celle des moines copistes, des débuts du livre-objet et de l’évolution de celui-ci jusqu’au 18ème siècle, il parle aussi de l’existence des liseuses, et que diraient les colporteurs du 16ème siècle en voyant Google Books... ?

Il y a beaucoup à découvrir, alors n'hésitez plus, jetez un oeil à Hors-Texte en ligne.

15:54 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hors-texte, agbd, revue, bibliothèques, genève | | | | | |  Facebook

04/10/2013

InterroGEz-le !

interroge_bg_gris.pngInterroGE est le nouveau service en ligne proposé par les Bibliothèques municipales de Genève et leur réseau de 11 partenaires sur le Canton. Vous pouvez poser une question de n'importe quel ordre (culture générale, loisirs, voyage ou simplement sur Genève), ce guichet virtuel vous répond dans les 72 heures. N'est-ce-pas magique ? Il va sans dire que derrière cette interface en ligne se cache une équipe de bibliothécaires chevronnés, professionnels de la recherche d'information et qui disposent de nombreux outils pour y répondre.

Les questions/réponses sont archivées au fur et à mesure et il est possible de les consulter: Pour exemple : 

 

Un tel service, nouveau pour Genève, existe depuis une dizaine d'années à la Bibliothèque nationale suisse avec SwissInfoDesk: celui-ci est spécialisé sur la Suisse, ce qui représente déjà un grand champ de recherche.

Beaucoup de bibliothèques proposent maintenant ce nouveau service sur Internet qui présente l'avantage d'être gratuit et interrogeable en tout lieu, avec la certitude d'avoir une réponse professionnelle.  

16:32 Publié dans Air du temps, Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : guichet virtuel, bibliothèque, genève | | | | | |  Facebook

09/09/2013

Une vision pour la culture et les bibliothèques à Genève : débat AGBD

Logo AGBD noir-vert-1.jpgL’Association genevoise des bibliothécaires et professionnels diplômés en information documentaire (AGBD) réunit quelques 340 adhérents sur le Canton de Genève, elle est présente dans toutes les institutions genevoises. Profitant de la nomination de nouvelles personnalités à la tête de trois grandes institutions (la Bibliothèque de Genève, les Bibliothèques municipales de Genève et les bibliothèques de l'Université de Genève), elle vous invite au:

1er grand Débat-AGBD sur le thème:

Une vision pour le futur de la culture et des bibliothèques à Genève

Mardi 1er octobre 2013 à 19h30 (entrée dès 19h)

à la Salle communale du Môle aux Pâquis (avec l’aimable soutien du Département de la culture et du sport de la Ville de Genève) :  http://www.ville-geneve.ch/plan-ville/salles-communales/salle-communale-mole/

Débat ouvert à tous et suivi d’une verrée

Les orateurs invités sont :

Marie Fuselier, directrice de la Division de l’Information Scientifique (DIS) à l’Université de Genève

-  Véronique Pürro, directrice des Bibliothèques municipales de la Ville de Genève (BMGE)

-   Alexandre Vanautgarten, directeur de la Bibliothèque de Genève (BGE)

Modération : Michel Gorin, enseignant à la HEG, département Information documentaire et membre actif de l’Association

Organisation : première partie en forme de questions-réponses avec Michel Gorin et les trois intervenants et une seconde où la place sera laissée au débat avec prise de parole possible pour le public.

Ces trois personnalités ont récemment été nommées à la tête des trois plus grandes institutions bibliothéconomiques genevoises (académique, de lecture publique, patrimoniale), de surcroît les plus importants employeurs pour notre branche sur le Canton. Le Comité AGBD souhaite les interroger sur leur vision du futur de la culture et des bibliothèques à Genève. A l’heure où nos institutions et notre métier connaissent des évolutions parfois radicales, leurs points de vue seront certainement éclairants. Venez nombreux !

Site AGBD

Page Facebook AGBD

10:48 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèques, culture, débat, genève | | | | | |  Facebook

28/07/2013

Ne partez pas sans vos appli !

14215.jpgVous partez en vacances et vous choisissez de vous déconnecter complètement de votre smartphone, de Facebook et Twitter ou autres réseaux sociaux. C'était l'objet de 2 billets sur ce même blog : l'un en août 2012 "Le jour où j'ai quitté Twitter" et un second en juillet 2011 (l'été semble propice...) "J'ai débranché ou comment se déconnecter pendant l'été". Mais avouez que ce n'est guère facile... tant nous sommes de plus en plus addict.

Le site Bon à savoir, avant lui-même de partir en vacances, nous suggère de rester connecter avec les 15 applications essentielles à notre survie en vacances... Parmi celles-ci, Skyscanner pour choisir une destination bon marché au dernier moment, Booking pour les hôtels, MetrO qui indique les plans des transports urbains de plus de 400 villes, Airnbn pour loger chez l'habitant (34 000 lieux dans 132 pays !), et bien d'autres encore dont certaines un peu farfelues, à découvrir. Alors, connecté ou débranché, à vous de choisir.

17:14 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : applications smartphone | | | | | |  Facebook

13/07/2013

Beach Library: les bibliothèques voyagent avec vous

bibliothèque, plage, gare, aéroport, piscineLes bibliothèques accompagnent leurs lecteurs même sur leurs lieux de vacances, impossible d'y échapper : c'est une des dernières tendances du moment, comme on peut le voir sur cette photo prise dans un complexe de vacances en Bulgarie à Albena ou comme celle-ci à Marseille. Mais il y a foule d'autres exemples, tous plus originaux les uns que les autres et qui rentrent sous le concept de "bibliothèques mobiles" : citons les bibliothèques TapTap en Haïti ou l'usage d'un taxi comme bibliothèque ; dans les aéroports comme à celui d'Amsterdam ou dans les gares comme aux Etats-Unis dans le Missouri. Les piscines ne sont pas en reste: à Lausanne, la succursale de Montriond de Bibliothèques et Archives de la Ville de Lausanne a monté un projet pour cet été intitulé "Bibliothèque à la piscine".

Rien ne vaut un bon livre, une bonne BD après le bain ! Pensez-y...

Source Image

14:37 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque, plage, piscine, vacances | | | | | |  Facebook

23/06/2013

Le Festival de Montreux au Patrimoine mondial de l'Unesco

montreux.jpgC'est une belle réussite pour le Festival de Montreux : après la numérisation en cours par l'EPFL des 5000 heures de concert (dont la fin est prévue en 2014), l'Unesco a inscrit sur son registre Mémoire du monde l'ensemble du Festival. C'est une véritable reconnaissance mondiale, quelques mois après le décès de Claude Nobs, son fondateur.

Parmi les noms des plus célèbres interprètes venus à Montreux, citons Erroll Garner, Count Basie, Lionel Hampton, Dizzy Gillespie, Oscar Peterson, Herbie Hancock, Miles Davis ou Quincy Jones. Et encore, Aretha Franklin, Ella Fitzgerald, Ray Charles, Prince, David Bowie... parmi de nombreux autres. La liste est longue et impressionnante.

Le Registre Mémoire du monde compte aujourd'hui 299 documents et collections documentaires en provenance des cinq continents. Le Festival est le deuxième pour la Suisse a y entrer après les manuscrits de Jean-Jacques Rousseau.

Plus d'informations

Il est aussi possible retrouver quelques archives en ligne sur le site de la RTS ou sur Youtube

Le 47ème Festival de Jazz de Montreux aura lieu du 5 au 20 juillet 2013.

18:39 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrimoine musical, numerisation, jazz, montreux, unesco, epfl | | | | | |  Facebook

03/06/2013

Souffrez-vous d'illectronisme ?

internet.jpgIl n'y a pas que dans les pays en voie de développement que la fracture numérique existe, dans les pays développés également. On désigne cette "anomalie" sous le terme un peu abscons d'"illectronisme", sorte de contraction entre illettrisme et technologies de l'information. 

J'emploie le terme d'anomalie, car dans les sociétés développées, ne pas savoir se servir d'un ordinateur, d'un smartphone ou d'Internet apparait comme une lacune, un manque, voire un défaut. Est-ce si rare ? Certainement pas: une société hyperconnectée telle que la nôtre engendre également des personnes qui se sentent rejetées ou exclues. La technologie, et Internet en particulier, peuvent être vus par certains comme des territoires inconnus, lointains, inaccessibles, ce qui n'est pas faux.

Tout comme il existe des programmes de lutte contre l'illettrisme, il existe des remèdes contre l'illectronisme. L'école et l'université essayent d'y pallier, mais également des associations et bien sûr les bibliothèques, un des rares lieux en ce monde où l'accès à l'information est souvent gratuit. Renseignez-vous, certaines bibliothèques proposent des cours, des formations aux technologies de l'information. Un autre remède consiste dans les liens tissés entre générations, et pourquoi ne pas échanger avec ses enfants ou petits-enfants ou quelqu'un de sa famille, ou un ami, un cours d'informatique contre un autre cours ? La vie, c'est aussi l'échange !

En savoir plus sur l'illectronisme

Source Image: http://www.libellules.ch/news/index.php?tag/internet 

21:48 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

27/04/2013

Le livre dans tous ses états...numériques à Genève

La Fondation Bodmer nous livre, en collaboration avec le laboratoire Digital Humanities de l'EPFL et l'Université de Genève, une originale et passionnante exposition intitulée "Le lecteur à l'oeuvre". 

bodmer2.pngEn effet, le point de vue pris est tout à fait inhabituel puisqu'il s'agit ici de scruter la ou les manières dont le lecteur s'approprie le livre, en remontant aux plus anciens manuscrits jusqu'aux toutes récentes tablettes ou liseuses : la manière de lire, d'annoter, d'écrire une note, un commentaire, une impression...

L'exposition permet de mesurer le chemin et l'histoire parcourue par les différents supports du livre : du manuscrit à l'encre numérique et la tablette, en passant par le traditionnel ouvrage papier auquel l'un des organisateurs de l'exposition, Frédéric Kaplan (titulaire de la chaire de Digital Humanities à l’EPFL) croit en l'avenir. Il n'y a pas, selon lui, "d'opposition manichéiste entre les médias" ( Le Temps, 27 avril 2013, p. 36).

20:09 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lecture numérique, fondation bodmer, exposition | | | | | |  Facebook

11/04/2013

Courir après le temps

Le dernier dossier E-Sens en ligne produit par les étudiants du DAS  en Stratégie Marketing, Communication & e-business de l'UNIGE est consacré à notre rapport au temps au sein du travail. Autant dire qu'il concerne un grand nombre de personnes: un des changements majeurs des dernières années est l'introduction des technologies au travail, et plus récemment des réseaux sociaux. Le temps semble s'être démultiplié ou être devenu élastique tant il apparait possible de réaliser plusieurs tâches à la fois : répondre au téléphone, consulter son agenda en ligne, écrire un email, écouter de la musique...

clocks.jpgLas... ce n'est pas si simple. Tout un chacun peut-il gérer  en même templs plusuieurs activités ? Le gain de temps est-il significatif ou n'est-ce pas plutôt une dispersion de l'attention qui est constatée, et la difficulté de se concentrer qui en découle. Des études récentes montrent que c'est le cas pour les adolescents hyper connectés. N'en serait-il pas de même pour les "salary men/women" ?

Ce dossier répond en grande partie à ces interrogations : il propose plusieurs rubriques (analyse, étude de cas, interviews, fiche technique) toutes aussi passionnantes les unes que les autres. Une lecture à conseiller donc et qui peut nous aider à gagner...du temps !

Source image : Rider, Pict en ligne, http://www.fotolia.com, consulté le 11 avril 2013

 

13:41 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : temps, technologie, entreprise, travail | | | | | |  Facebook

31/03/2013

"Le voyage en Suisse" en 25 étapes

L'éditeur Bernard Campiche publie la traduction française de l'ouvrage "Die Schweizerreise" paru en 2008 chez l'éditeur alémanique Dirk Vaihinger. Quelques changements ou adaptations expliquent ce délai somme toute assez long. 

Un_Voyage_grand.jpg25 écrivains contemporains suisses passent en revue les cantons par ordre alphabétique Appenzell, Argovie, Bâle, Berne, Genève, Fribourg... en évitant avec bonheur les clichés habituels et en dressant une topographie inhabituelle de la Suisse constituée d'habitants ordinaires qu'ils soient paysans, employés, des célibataires, des couples, jeunes, vieux...

B. Campiche, dans sa présentation de l'ouvrage, insiste sur le fait que l'ouvrage présente une Suisse contemporaine, actuelle, et non pas touristique. A lire en 25 étapes.

Le Voyage en Suisse

Récits des cantons
édités par Dirk Vaihinger
Texte français: François Conod
2013. 296 pages. Prix: CHF 35.–
ISBN 978-2-88241-315-4

En savoir plus 

17:39 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suisse, voyage littéraire | | | | | |  Facebook

17/03/2013

Un oeil du côté de Zürich:promenade sur le Web

On oppose souvent (?) Zürich et Genève, deux villes qui se rêvent probablement chacune "capitale" de la Suisse... Effectivement, il y quelques ressemblances, vue de loin, de très loin : le lac, l'omniprésence dans certains quartiers du luxe, des affaires et des banques... Mais c'est vraiment tout. Un Web documentaire assez étonnant permet de se promener en tram sur la Langstrasse à Zürich, mais de manière différente d'un simple film. Au fil de la promenade, des éléments s'ajoutent qui rendent du coup Streetview de Google un peu obsolète.

langstrasse.jpgCe Web documentaire intitulé "360° Langstrasse Zürich" a obtenu depuis sa sortie en 2011 un nombre conséquent de récompenses tels "Site of the Day 2011" ou "Site of the Year 2011" ou encore "Best of Swiss Web 2012 Gold Innovation". 

C'est une manière comme une autre de promouvoir Zürich sur le Web. D'autres villes (Genève par exemple) pourraient s'en inspirer. En attendant, une petite promenade sur le Web s'impose...

17:57 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : web documentaire, zürich | | | | | |  Facebook

05/03/2013

Art et numérique. La clé pour ouvrir les portes du futur

Alice Rawsthorn publie un passionnant article dans le New Herald Tribune daté du mardi 4 mars 2013 en page 12 (repris du New York Times). A. Rawsthorn semble être une chroniqueuse attentive et curieuse du monde des arts et de la culture. Cette fois-ci, sa chronique croise de manière très heureuse et inattendue, l’art, la culture et l’âge numérique auquel nous appartenons chaque jour un peu plus, peut-être même sans nous en rendre compte.

cles.jpgL’actualité récente met en avant le retrait du Pape Benoit XVI de la scène religieuse et politique, avec en toile de fond le drapeau du Vatican qui voit deux clés ouvragées s’entrelacer et liées par un cordon rouge. De même, une des fresques les plus célèbres de la chapelle Sixtine à Rome est celle du Pérugin dans laquelle le Christ donne à Saint-Pierre les clés du Paradis. Et nous passons, sans transition aucune, à la clé numérique qui prochainement vous permettra d’ouvrir la porte de votre appartement à partir de votre smartphone.  La clé est un véritable symbole de la société humaine quelles que soient les époques et les cultures, elle représente souvent le pouvoir et la richesse, elle peut être en or, très ouvragée ou alors toute simple en apparence, mais permettant d’ouvrir les portes des maisons les plus impénétrables.

La clé numérique (qui existe déjà pour ouvrir certaines voitures par exemple) est évidemment moins évocatrice a priori que la clé en métal dont nous avons l’habitude. Si nous réfléchissons en termes d’applications sur les smartphones (les fameuses Apps), nous sommes là en présence de clés aux pouvoirs grandissants : hormis le fait qu’elles sont incluses dans le système lui-même, elles permettent une ouverture/fermeture à distance, elles peuvent être programmées pour une ou plusieurs personnes, servir pour les chambres d’hôtels, les voitures etc… Cela n’empêche évidemment pas d’être vigilant par rapport à la mémoire rechargeable de votre smartphone et au risque de perte… Une question me taraude pourtant : les clés de Saint-Pierre peuvent-elles être numériques ?

23:32 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, numérique, smartphone | | | | | |  Facebook

09/02/2013

Fragile culture

images.jpgIl y a une quinzaine de jours, la Bibliothèque municipale de Lausanne brûlait suite à un incendie criminel : les 100 000 livres de la collection ne périrent cependant pas dans les flammes, seul l'étage des bureaux fut touché, mettant une quarantaine de bibliothécaires en chômage technique. Le 7 février dernier, la bibliothèque ouvrait à nouveau ses portes pour le plus grand bonheur du public (voir le reportage télé).

Un peu plus loin de nous (mais en même temps si proches), les célèbres manuscrits de Tombouctou au Mali ont pu être sauvés de la destruction causée par la guerre en cours. Leur particularité est d'être la propriété de 32 familles qui ont pu les cacher des pillages et de la destruction (voir l'article du journal Le Monde du 7 février 2013 "Les manuscrits sauvés de Tombouctou").

Ces deux exemples montrent combien la culture est fragile et peut être détruite par des catastrophes provoqués par des hommes. Heureusement, dans les deux cas évoqués, le patrimoine a pu être sauvé grâce à la vigilance ou au courage de certains. 

Photo : Alida Jay Boye. Timbuktu Manuscripts Project. Université d'Oslo 

 A lire : "Les manuscrits de Tombouctou. Secrets, mythes et réalités" de Jean-Michel Djian, Paris, JC Lattès, 2012

NB: depuis 2003, en Suisse, le programme COSADOCA veille au sauvetage du patrimoine documentaire en cas de catastrophe

15:43 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque, livres, incendie, guerre, catastrophe naturelle | | | | | |  Facebook

20/01/2013

SwissTopo : la Suisse sur Youtube présente 180 visages

topelement.jpgGrâce aux technologies des satellites et du GPS, l'organisme suisse de la topographie (donc de la cartographie) SwissTopo a constaté des écarts de mesure sur les cartes de Suisse allant parfois jusqu'à 3 mètres entre Genève et l'Engadine par exemple.

Cela est visible sur un ensemble de cartes et de données mis à disposition sur YouTube par geo.admin.ch. Ce portail met à disposition des informations très précieuses sur la géographie de la Suisse et son évolution dans le temps. Ces données géographiques sont produites par les offices fédéraux et les cantons, et sont donc on ne peut plus officielles.

Ce mouvement de mise à disposition de données s'appelle Open Data (données ouvertes), et de nombreux organismes officiels de par le monde s'emploient à y participer.

Plus d'informations avec l'article de Jean-François Mabut dans la TdG du 8 janvier 2013 (l'image ci-dessus a été reprise de l'article cité).

14:19 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cartographie, géolocalisation, suisse, open data | | | | | |  Facebook

30/12/2012

Vous allez continuer à aimer Google

me-at-Google.jpgQui n'est pas utilisateur de Google ? Ce moteur de recherche est considéré comme le plus puissant au monde, il est utilisé par des millions de personnes chaque minute et fait l'objet de multiples développements. Nous n'allons pas entrer dans la polémique certes justifiée des données personnelles ou de la question du monopole (quoique... que donnera le moteur chinois Weibo dans quelques années ?). Ce qui nous intérresse aujourd'hui, ce sont les récents développements proposés par Google : la messagerie GMail a été redessinée, Google Drive a été introduit, les applications mobiles Google sont en plein boom, et bien sûr GooglePlus qui se veut le concurrent direct de Facebook mais sans l'égaler encore. On ne peut que le constater : les outils Google s'améliorent. 

Pourquoi cette recherche constante d'être le premier ? Exister ou disparaitre serait la réponse. La réelle concurrence pour Google vient des réseaux sociaux et notamment de Facebook. Mais elle vient aussi d'autres moteurs qui privilégient des langues différentes, tel le moteur chinois cité précédemment. Pour continuer à exister et à plaire à son public, Google est condamné à innover de manière constante.

Vous allez continuer à aimer Google.

Ce billet est inspiré de celui publié par Chris Betcher, blogger australien sur son blog Betchablog.

12:58 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : google, applications | | | | | |  Facebook

25/12/2012

L'art d'écrire une lettre : d'après un guide épistolaire datant de...1876

howtowriteletters.jpgParmi certaines habitudes qui résistent aux modes, celle d'écrire n'a pas dit son dernier mot. Bien sûr, il devient rare d'envoyer à ces amis ou ses parents de longues lettres ou des cartes postales (mais ceci est avantageusement remplacé par les blogs de voyage par exemple qui permettent de tenir tout un cercle social informé), les bons vieux télégrammes, missives de tous ordres, plis ou pneumatiques... sont envoyés aux oubliettes (là aussi, le SMS, le Texto ou le courriel ont pris leurs place). Les cartes de voeux, d'anniversaires sont maintenant numériques.

Le guide épistolaire donné en référence nous plonge avec délices dans une époque révolue (il en existe bien sûr de plus récents, et même d'actuels car toujours très utiles et utilisés). L'auteur, Westlake, indique que l'école néglige complètement cet aspect essentiel des rapports humains et sociaux, et on peut dire que cela n'a guère changé. Il mentionne que de nombreuses biographies ne pourraient être écrites sans l'étude des lettres envoyées par une personne à ses amis, ses relations (qu'adviendra-t-il lorsqu'il s'agira d'écrire des bibliographies dans le futur ? Garde-t-on aussi précieusement ses e-mails ?). Certaines lettres d'écrivains, d'hommes politiques ou d'artistes atteignent une valeur marchande non négligeable.

Il existe des manières diverses et variées de remercier, d'envoyer ses voeux, de dire quelque chose de manière déguisée... ce guide est inépuisable, et finalement, même si certaines formulations sont très datées ou délicieusement vieillies, il montre combien les relations épistolaires sont importantes et à ne pas négliger. 

Sur ce thème, voir l'excellent blog new-yorkais Brain Pickings

16:24 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lettre, règles d'écriture, relations humaines | | | | | |  Facebook

08/12/2012

Scriptorium : la presse suisse en cours de numérisation

C'est la Bibliothèque nationale à Berne qui pilote la majorité des projets de numérisation des journaux en Suisse, avec des partenariats publics et privés. Parmi ceux-ci :

- Schaffhauser Nachrichten,
- Il Grigione italiano,
- Le Nouvelliste, Feuille d'Avis du Valais, Le Rhône...

La BN est également partenaire du journal Le Temps qui propose les archives historiques de 3 quotidiens.

Le 7 décembre, le dernier en date des projets a été lancé, le Scriptorium, projet de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne. une plateforme dédiée aux anciennes parutions des principaux journaux vaudois. La première étape de cet ambitieux  projet est la mise en ligne de l'ensemble des numéros de /24 Heures/ et de son ancêtre la /Feuille d'avis de Lausanne/, édités de 1762 à fin 2001. Soit plus d'un million de pages !

Le mouvement de numérisation de la presse suisse est bel et bien lancé !

22:52 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse, suisse, numerisation, scriptorium | | | | | |  Facebook

11/11/2012

Découvrir les savoirs...du Web

savoirs_du_web.pngVoici un nouvel opus fait pour nous aider à décrypter le Web et ce qui y circule. Composé à partir de dossiers mis en ligne dans le cadre du " diplôme Stratégie Marketing, Communication et e-business " du professeur Michelle Bergadaà à l'Université de Genève, cet ouvrage mêle étroitement les notions d'économie numérique et économie de la connaissance. Chaque dossier - que l'on peut retrouver sur le site e-sens - est composé de plusieurs rubriques (un éditorial, une analyse, une interview, un cas pratique, une fiche technique).

Plusieurs thèmes sont traités : le Web sémantique ou le passage de l'information à la connaissance ; la curation avec des outils tels que Pinterest, Paper.li, Scoop.it et Pearltree ; le crowdsourcing ou comment tirer profit d'une communauté virtuelle ; le cloud computing, c'est-à-dire rester mobiles et connectés ; Facebook et l'avenir du e-marketing ; la géolocalisation ; les e-Pétitions et la démocratie directe (avec les cas de la Suisse et de la France) ; le phénomène du buzz en entreprise.

L'optique prise est carrément celle du marketing et de la communication dans le monde de l'entreprise.

 

Les Savoirs du Web / Pierre-Jean Benghozi et Michelle Bergadaà, Bruxelles, De Boeck, 2012. (Collection Le Point sur... e-business & e-communication).- ISBN 978-2-8041-7093-6. 12 euros. 

13:42 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : internet, université de genève, marketing | | | | | |  Facebook

02/11/2012

La journée suisse des Archives et la démocratie

archives%202.jpgAvez-vous déjà visité un service d'archives ? Connaissez-vous les missions et les tâches des archivistes ? Alors ne manquez pas la Journée suisse des Archives qui se déroule pour la 4ème fois samedi 3 novembre prochain, et permet de découvrir l'ensemble très riche que constitue le patrimoine documentaire suisse. Tous les cantons participent à cette action.

Les services d’archives publiques sont une nécessité dans une société démocratique, ils permettent de constituer une documentation sur les activités politiques, sociales et économiques. Ils sont  des instruments au service de la société et de l’Etat de droit. 

A Genève, ce sont les Archives d'Etat qui ouvriront leurs portes. Alors, profitez-en, venez découvrir un monde méconnu.

14:32 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (3) | | | | | |  Facebook

15/10/2012

e-sens ou l'e-ssentiel du Web

logoesens.jpgMe voilà avec un nouveau défi : être le rédacteur en chef et donc gérer les dossiers du site e-sens, site créé il y a une dizaine d'années par les professeurs Michelle Bergadaa (Université de Genève) - connue aussi pour ses travaux sur le plagiat à l'université - et Pierre-Jean Benghozi (Ecole Polytechnique de Paris) dans le cadre du diplôme de Stratégie Marketing, communication & e-business.

Comprendre et produire le Web 2.0 ou Web social, tel est l'objectif de e-sens : chaque année, les étudiants produisent 8 dossiers sur des thématiques variées (le rôle du journaliste ; la curation ; Facebook...), dossiers réunis ensuite sous forme d'un ouvrage publié chez l'éditeur De Boeck dans la collection "Le point sur le e-business & la e-communication". Le dernier ouvrage "Les savoirs du web" sera présenté lors d'une table ronde le 26 octobre prochain à l'UNIGE. (Pour s'inscrire, suivre ce lien).

Le site e-sens est par ailleurs un site riche de contenu pour ceux qui s'intéressent au marketing et aux réseaux sociaux.

16:40 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : genève, université de genève, e-sens, marketing, réseaux sociaux | | | | | |  Facebook

29/09/2012

Le succès de l'Association genevoise des professionnels de l'information documentaire

AGBD, logo, bibliothèques, GenèveL'AGBD représente les professionnels de l'information et des bibliothèques sur le canton de Genève, et vient de fêter ses 40 ans le 27 septembre dernier, au bord du lac comme il se doit. Cette fête fut sponsorisée par la Ville de Genève, le Rectorat de l'Université de Genève, la Commune de Collonge Bellerive et celle du Grand Saconnex : le Comité AGBD les remercie vivement.

Plus de 300 professionnels sont membres, et l'Association est présente dans toutes les grandes institutions du Canton. Elle organise des conférences, participe au Prix romand de bibliothéconomie, est représentée dans plusieurs instances internationales et publie une revue depuis 33 ans, Hors Texte. Elle vient d'ouvrir à l'occasion de ses 40 ans sa page Facebook !

Que souhaitez à l'AGBD ? Une longue vie, et de nombreux nouveaux membres !

Site web de l'AGBD   

21:19 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : agbd, association, genève, bibliothèque | | | | | |  Facebook

18/09/2012

Des réseaux sociaux "de bon goût"

imagesCA0FHHIW.jpgLes réseaux dits "sociaux" ne le sont pas toujours... Pour preuve, le lancement récent de sites faits pour les "happy few" (quelques milliers de personnes...) et non pas pour le vulgum pecus comme sur Facebook par ex. avec ses 950 millions d'abonnés...Best of All Worlds en est l'exemple-type : lancé en août dernier par le Suédois Erik Wachtmeister, BAW vise 1% du sommet d'Internet. Selon son créateur, il s'agit d'un "club de bon goût". Il accueille pour l'instant 25 000 adhérents triés sur le volet.

Attractive World est un site de rencontres français haut de gamme : 260 000 personnes déboursent 60 euros par moi (800 000 ont été refusés...).

Il va sans dire que les grandes marques sont très intéressées par ces réseaux chics pour diffuser leurs publicités. "De bon goût" bien sûr.

Extraits du Monde Le Magazine du 8 septembre 2012 et Elite Daily du 18 septembre 2012  

15:47 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réseaux sociaux, élite, gotha | | | | | |  Facebook

03/09/2012

Corinna Bille ou la magie du rêve

ALS_Bille.jpgLe 29 août dernier, Corinna Bille aurait eu 100 ans. Il y a peu de voix aussi originale dans la littérature, surtout au travers de ses célèbres "Carnets de rêves" au nombre de vingt, et détenus - comme presque tout ce qu'elle produisit - par les Archives littéraires suisses, département de la Bibliothèque nationale à Berne.

Comme l'indique Stéphanie Cudré-Mauroux, conservatrice du fonds C. Bille, "ce fonds est exemplaire de par ses dimensions et son exhaustivité : réunissant la totalité des manuscrits de S. Corinna Bille, il comprend en outre 43 albums de documents, 20 précieux «Carnets de rêves», le dossier protéiforme du Vrai Conte de ma vie, une collection iconographique d'une très grande beauté et, bien sûr, les lettres reçues par l'auteur : avec, parmi tant d'autres, celles de Marcel Arland, Edmond Bille, Georges Borgeaud, Paul Castella, Maurice Chappaz, Albert Chavaz, Jacques Chessex, Bertil Galland, Jeanne Hersch, Philippe Jaccottet, Pierre Jean Jouve, Ella Maillart, Gérard de Palézieux, Jean Paulhan, Alexis Peiry, Anne Perrier, Grisélidis Réal, Gonzague de Reynold, Alice Rivaz, Gustave Roud, Philippe Soupault...

Découvrez ou redécouvrez Corinna Bille :

- dans le Dictionnaire historique de la Suisse

- dans Culturactif

- sur le site de la RTS avec 14 clips vidéos

15:16 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corinna bille, centenaire, anniversaire | | | | | |  Facebook

23/08/2012

Solidarité intergénérationnelle

bibliothèque, solidarité integénérationnelleQuel lieu plus approprié que la bibliothèque pour créer, recréer le lien intergénérationnel ? C'est l'objet d'une nouvelle publication de la Fédération internationale des bibliothèques à laquelle j'ai participé. En résumé, existe-t-il un autre lieu physique que la bibliothèque dans la cité où différentes générations - des plus petits aux plus âgés - peuvent lire, se rencontrer, échanger, partager et s'informer ? La bibliothèque concentre un certain nombre de possibilités à exploiter pour rendre ce lien intergénérationnel effectif.

De nombreux bibliothécaires l'ont compris et font vivre le « lieu-bibliothèque » dans cette perspective, avec l'acquisition de supports d'information diversifiés, des animations ciblées, la tenue d'expositions ou de conférences, la venue d'auteurs. La bibliothèque et le bibliothécaire sont en train de rénover complètement le concept même du « lieu-bibliothèque », en le réinventant, en lui donnant une ou des dimensions supplémentaires, en parallèle avec les réseaux de l'information. Outre une vue d'ensemble de la bibliothèque comme lien social et intergénérationnel, ma contribution à cet ouvrage s'attache à donner différents exemples des mutations actuelles dans les bibliothèques. 

Voir le sommaire de l'ouvrage

 

INTERGENERATIONAL SOLIDARITY IN LIBRARIES /
LA SOLIDARITÉ INTERGÉNÉRATIONNELLE DANS LES BIBLIOTHÈQUES

Ivanka Stricevic and Ahmed Ksibi (Eds.)

Berlin/Munich: De Gruyter Saur, 2012

ISBN: 978-3-11-028098-2

(IFLA Publications 156)

22:21 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque, solidarité intergénérationnelle | | | | | |  Facebook