07/04/2012

J'ai rencontré mon fils sur Facebook

Fb.pngQui, parmi les parents actuels, ne s'est pas trouvé confronté au fait que leurs enfants refusent d'être amis avec eux sur Facebook... ? C'est l'objet d'un article assez amusant et tellement vrai paru dans l'hebdo Telerama en décembre dernier.

En quelques mots, c'est l'histoire d'Emannuelle Hemon qui travaille dans une agence de pub à Paris, a deux enfants Pénélope et Oscar, et un mari Jacques. Emmanuelle n'est pas peu fière d'avoir ouvert sa page Facebook bien avant ses enfants, et elle compte maintenant 600 "amis". Pénélope, 18 ans a 400 amis et Oscar, 14 ans, 240. Tous les trois sont un peu "peinés" pour Jacques qui n'a "que" 104 amis... Toute la famille d'Emmanuelle (oncles, tantes, cousins...) est sur Facebook, ainsi que les grands-parents, Jacques et Christiane, 83 et 85 ans, avec respectivement 14 et 16 amis. C'est une famille ouverte, qui vit en harmonie.

Pour Pénélope, elle trouve "cool" d'être tous ensemble sur Facebook, mais elle interagit assez peu avec les plus vieux, car il n'ont pas la même manière d'utiliser le réseau". Emmanuelle n'a jamais "demandé" à ses enfants d'être leur "amie", c'est "leur choix d'être amie avec leur mère". Une "charte de bonne conduite" a été décidée : elle ne mentionne jamais ce que ses enfants font avec ce réseau, mais elle regarde de temps en temps et leur signale d'enlever telle photo où ils sont en maillot de bain ou en train de fumer une étrange cigarette... Si la cohabitation devient insupportable, il est toujours possible de changer les paramètres de confidentialité, de créer une liste d'amis privilégiés ou de créer un autre compte.

Nathanael, 25 ans, a pour sa part créé un groupe "Ma mère est sur Facebook" pour discuter avec ses amis des relations intergénérationnelles. La solution ultime pour les ados qui ne veulent pas rencontrer leurs parents sur Facebook ? Quitter Facebook et rejoindre d'autres réseaux sociaux ou créer leur blog.

Et vous, êtes-vous ami(e) avec vos enfants sur Facebook ?

15:00 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : facebook, réseaux sociaux, famille | | | | | |  Facebook

26/11/2010

Pour l'éternité...grâce au Web 2.0 !

cloud.jpgDes centaines de millions de pages personnelles existent maintenant sur le Web formant une gigantesque encyclopédie vivante, mise à jour minute par minute : merci Facebook, MySpace, LinkedIn, Twitter et autre Flickr. Qui aurait pensé cela il y a seulement 5 ans ?

Il semble bien que ces millions de profils personnels soient enregistrés pour l'éternité, ou tout du moins pour quelques dizaines d'années. Le Web devient ainsi un réseau social planétaire et il est peu probable que les jeunes générations (la "Génération numérique") abandonnent ce mode de communication au succès inespéré. Quelques chiffres ? :

  • Facebook a 250 millions d'utilisateurs actifs, dont une centaine de millions se connectent chaque jour et une vingtaine de millions modifient leurs profils quotidiennement...
  • LinkedIn 85 millions ; Twitter a, pour l'instant, 175 millions d'utilisateurs (le Twitter chinois, Tao Tao, 50 millions).
  • Aux Etats-Unis, en 4 ans, le nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux a quadruplé, soit 35% des internautes américains  (Source: Pew Internet, January 2009.)

Jeff Jarvis, un des "gurus" des médias américains actuels, explique dans son dernier livre "What would Google do" que les générations actuelles et futures d'internautes voient leurs données personnelles et leurs profils enregistrées de manière permanente sur les réseaux, avec la possibilité de les suivre et de les retrouver à tout instant. Mieux encore, Google Latitude permet de localiser n'importe quel proche, ami ou parent sur une carte. "Pour l'éternité grâce au Web 2.0" n'est donc pas une vaine expression...

16:49 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : web social, données personnelles, facebook, linkedin, twitter | | | | | |  Facebook