01/08/2012

Le jour où j'ai quitté Twitter

Avez-vous un compte Twitter ? Combien de personnes suivez-vous et combien vous suivent ? Avez-vous réfléchi au jour où vous allez quitter ce réseau social et à ce qui va se passer ? Vos nombreux followers vont sûrement réagir : quoi, tu nous laisses tomber, nous qui aimons tant tes remarques fines, ton humour acéré, ton sens de la répartie en 140 caractères... nous abandonner comme cela sur le bas-côté c'est pas cool ! En fait, derrière tous ces comptes Twitter, il y a des êtres humains et peut-être l'oublie-t-on trop souvent... Alors, prêt à vous lancer dans la grande aventure de ne plus être sur les réseaux sociaux et redevenir "normal", "comme avant" ? Ou est-ce que ne n'est pas possible tant vous êtes accro ? Le temps des vacances est peut-être propice à un décrochage...Réfléchissez...

Me suivre sur Twitter (que je n'ai pas encore quitté, seulement le temps des vacances).

22:12 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : twitter, réseau social | | | | | |  Facebook

28/12/2010

iTaste : le réseau social gourmand

itaste.jpgIl n'est pas très étonnant que le web social s'empare de la gastronomie. En effet, s'il y a bien un domaine où les conseils vont bon train, où chacun est curieux de savoir où il va pouvoir emmener sa dernière conquête ou sa chère belle-mère (je n'ai rien contre les belles-mères, je n'en ai pas...) pour souper, c'est bien celui des bonnes tables. L'originalité de iTaste, c'est de rassembler les conseils de tout un chacun, et maintenant il s'agit de 12 000 personnes inscrites sur ce réseau social.

iTaste est une start-up suisse, genevoise même, implantée à Plan-Les-Ouates, fondée par Paul de la Rochefoucauld. En cette période de fêtes, il n'est pas incongru de parler restaurant et bonne chère. Autant le faire en bonne compagnie, inscrivez-vous sur www.itaste.com !

18:25 Publié dans Genève | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : web 2.0, réseau social, gastronomie | | | | | |  Facebook

10/11/2010

Construire son réseau professionnel, maîtriser son image sur le Net

Participer au Web social devient pratique courante, et fait insensiblement de plus en plus partie de la vie quotidienne. Evidemment, cela prend du temps, et même de plus en plus de temps... ! D'aucuns se demandent si cela est bien utile, à quoi cela sert-il donc d'avoir autant d'"amis" sur Internet ? On peut se poser la question, mais il y a tout de même dans ce phénomène des points intéressants à noter.

social_networking_3.jpgLe 1er point n'est-il pas justement cette question des "amis" ? : même si l'amitié a peu à voir là-dedans, le fait de voir ses contacts être multipliés est déjà positif, ne serait-ce que dans la sphère professionnelle. LinkedIn m'a, par exemple, aidé à mettre en place des formations continues ou des collaborations ponctuelles sur certains dossiers et ce, dans un délai très rapide. Ce réseau agit comme une sorte de réservoir de compétences dans lequel on peut puiser. Il peut remplacer utilement dans certains cas un carnet d'adresses.

Le 2ème point est l'image que l'on souhaite donner de soi-même sur les réseaux sociaux, ce qui fait partie de l'identité numérique. Cette "nouvelle" identité n'est pas un vain mot, elle prend même de plus en plus d'importance, il convient donc de la soigner : photos, cv, éléments personnels et professionnels doivent être "réfléchis" à deux fois avant de les injecter dans le réseau et de les rendre ainsi accessibles à un certain nombre de personnes, voire même aux moteurs de recherche qui vont indexer ces informations pour un certain nombre d'années...

Ces deux points, s'ils sont correctement remplis, dessinent déjà un portrait de vous-même sur Internet : votre capacité à développer votre réseau et à maitriser votre image sur le Net  font partie de cette notion en cours de développement qu'est le "marketing communautaire".

20:14 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réseau professionnel, réseau social, web 2.0 | | | | | |  Facebook