25/12/2012

L'art d'écrire une lettre : d'après un guide épistolaire datant de...1876

howtowriteletters.jpgParmi certaines habitudes qui résistent aux modes, celle d'écrire n'a pas dit son dernier mot. Bien sûr, il devient rare d'envoyer à ces amis ou ses parents de longues lettres ou des cartes postales (mais ceci est avantageusement remplacé par les blogs de voyage par exemple qui permettent de tenir tout un cercle social informé), les bons vieux télégrammes, missives de tous ordres, plis ou pneumatiques... sont envoyés aux oubliettes (là aussi, le SMS, le Texto ou le courriel ont pris leurs place). Les cartes de voeux, d'anniversaires sont maintenant numériques.

Le guide épistolaire donné en référence nous plonge avec délices dans une époque révolue (il en existe bien sûr de plus récents, et même d'actuels car toujours très utiles et utilisés). L'auteur, Westlake, indique que l'école néglige complètement cet aspect essentiel des rapports humains et sociaux, et on peut dire que cela n'a guère changé. Il mentionne que de nombreuses biographies ne pourraient être écrites sans l'étude des lettres envoyées par une personne à ses amis, ses relations (qu'adviendra-t-il lorsqu'il s'agira d'écrire des bibliographies dans le futur ? Garde-t-on aussi précieusement ses e-mails ?). Certaines lettres d'écrivains, d'hommes politiques ou d'artistes atteignent une valeur marchande non négligeable.

Il existe des manières diverses et variées de remercier, d'envoyer ses voeux, de dire quelque chose de manière déguisée... ce guide est inépuisable, et finalement, même si certaines formulations sont très datées ou délicieusement vieillies, il montre combien les relations épistolaires sont importantes et à ne pas négliger. 

Sur ce thème, voir l'excellent blog new-yorkais Brain Pickings

16:24 Publié dans Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lettre, règles d'écriture, relations humaines | | | | | |  Facebook

10/07/2011

L'amour au temps de Twitter

Twitter-love-007.jpgLes réseaux sociaux change la donne, même en terme d'amour. Auparavant - autant dire à un âge anté-diluvien - un amoureux pouvait être jaloux de 3 personnes, maintenant il s'agit de 300 voire de 300 000 personnes... Même l'amour devient public au temps de Twitter. Un message envoyé sur Twitter et remerciant votre amoureux-se de la merveilleuse soirée passée ensemble la veille, est reproduit suivant votre réseau de followers des centaines ou millier de fois... et tous vos amis peuvent savoir que vous êtes amoureux...ce qui finalement est peut-être le but ! Ils peuvent également savoir ce que vous avez mangé, et où.

C'est l'amour au temps des réseaux sociaux. Nous aimons notre partenaire, mais nous aimons aussi informer tout le monde de cet amour... et aussi du désamour quand celui-ci prend fin.

 

Pour en savoir plus, voir cet article du Guardian: http://www.guardian.co.uk/lifeandstyle/2011/jul/08/grace-dent-twitter-and-relationships?CMP=twt_gu

14:14 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : twitter, relations humaines | | | | | |  Facebook