26/11/2010

Pour l'éternité...grâce au Web 2.0 !

cloud.jpgDes centaines de millions de pages personnelles existent maintenant sur le Web formant une gigantesque encyclopédie vivante, mise à jour minute par minute : merci Facebook, MySpace, LinkedIn, Twitter et autre Flickr. Qui aurait pensé cela il y a seulement 5 ans ?

Il semble bien que ces millions de profils personnels soient enregistrés pour l'éternité, ou tout du moins pour quelques dizaines d'années. Le Web devient ainsi un réseau social planétaire et il est peu probable que les jeunes générations (la "Génération numérique") abandonnent ce mode de communication au succès inespéré. Quelques chiffres ? :

  • Facebook a 250 millions d'utilisateurs actifs, dont une centaine de millions se connectent chaque jour et une vingtaine de millions modifient leurs profils quotidiennement...
  • LinkedIn 85 millions ; Twitter a, pour l'instant, 175 millions d'utilisateurs (le Twitter chinois, Tao Tao, 50 millions).
  • Aux Etats-Unis, en 4 ans, le nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux a quadruplé, soit 35% des internautes américains  (Source: Pew Internet, January 2009.)

Jeff Jarvis, un des "gurus" des médias américains actuels, explique dans son dernier livre "What would Google do" que les générations actuelles et futures d'internautes voient leurs données personnelles et leurs profils enregistrées de manière permanente sur les réseaux, avec la possibilité de les suivre et de les retrouver à tout instant. Mieux encore, Google Latitude permet de localiser n'importe quel proche, ami ou parent sur une carte. "Pour l'éternité grâce au Web 2.0" n'est donc pas une vaine expression...

16:49 Publié dans Air du temps | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : web social, données personnelles, facebook, linkedin, twitter | | | | | |  Facebook