18/04/2016

Le "cabinet de curiosités" réinventé avec WonderAlp

wonderalp.jpgWonderAlp a été lancée l'automne dernier par Claude Reichler de  l'université de Lausanne: c'est une nouvelle application d’un cabinet de curiosités interactif qui met sous un jour nouveau ces fameuses collections de curiosités des XVIIe et XVIIIe siècles.

Les objets exposés sous forme d'images proviennent  de l’ouvrage de Johann Jakob Scheuchzer  Itinera per Helvetiae alpinas regiones (1723) et de celui de Johann Gerhard Andreae, paru en 1776, les Briefe aus der Schweiz, tous deux richement illustrés. L’application comprend trois espaces : « Les dragons des Alpes », « Fossiles et cristaux », « Des plantes aux paysages » avec chacun 12 écrans ; il est possible de zoomer sur les images, accompagnées chacune d'audios. Les objets sont décrits grâce à des étiquettes. En bref, c'est à une véritable lecture enrichie (ou lecture augmentée) et une redécouverte de ces curiosités auxquelles nous sommes conviés.

Jean-Philippe Accart

L'application WonderAlp est disponible dans GooglePlay et pour iPhone et iPad

Conception de l'application par l'agence Bread & Butter (Lausanne)

13/12/2015

Le plus grand livre du monde est au...Myanmar

bigbook.jpgQui ne rêve pas d'aller visiter les temples de Bagan au Myanmar, depuis l'ouverture récente du pays. Il existe maintenant une raison supplémentaire de s'y rendre, pour aller voir rien moins que le plus grand livre au monde. Situé près de Bagan, à Mandalay, il est visible à la Pagode Kuthodaw construite en 1857 par le roi Mindon Min.
 
Ce magnifique temple haut de 57 mètres est entièrement doré à l'extérieur (voir photo), donnant l'impression qu'il est en or massif. Cependant, le vrai spectacle se trouve dans les austères stupas blancs qui l'entourent. On peut y voir dans chacun d'entre eux une des 730 tablettes en marbre (729 contiennent le corps du texte, tandis que la tablette 730 décrit leur création) recouvertes sur les deux côtés d'une écriture dense. Pris tous ensemble, ils constituent le Theravāda (ou  Tipitaka) un des livres religieux du bouddhisme. Chaque stèle de marbre fait 1,1 m de large, 1,52 m de haut et 13 cm d'épaisseur, et l'ensemble constitue dans les faits le plus grand livre du monde.
 
Lorsqu'elles ont été dévoilées en 1868, chacune des 80 à 100 lignes inscrites sur les stèles était remplie avec de l'or et les stèles ornées de pierres précieuses. Mais le site fut vandalisé et dépouillé lors de l'invasion des Britanniques en 1880. Maintenant les lignes sont écrites l'encre noire et tout à fait déchiffrables.
 
Jean-Philippe Accart
 
En savoir plus sur le site Atlas Obscura et Wikipedia

16:56 Publié dans Air du temps, Bibliothèque, Ecriture, Histoire, Langues, Temps, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

29/11/2015

"Atlas Obscura" : des terres encore inconnues


terra incognita.pngA la question : "Existe-t-il encore quelque chose à découvrir dans ce monde ?", deux jeunes Américains, Joshua Foer et Dylan Thuras, férus de journalisme, de voyages et d'Internet ont répondu en 2009 par la création d'un site insolite, au nom mystérieux : Atlas Obscura.

Atlas Obscura souhaite devenir le guide de référence d'un monde merveilleux et offrir des lieux à découvrir. On peut dire qu'au bout de six années d'existence, le pari est réussi. Mais que trouve-t-on dans Atlas Obscura ? Classés par thèmes, des lieux insolites ou inexplorés ou inconnus : des villes miniatures ou souterraines, de gigantesques trous dans le sol dont on ne connait pas la profondeur, des églises et des pagodes insolites, des maisons de papier... cela semble sans fin.

L'un des intérêts d'Atlas Obscura est que c'est un projet collaboratif. Les explorateurs du monde entier peuvent collaborer et faire découvrir aux voyageurs curieux des sites étonnants ou cachés. Pourquoi pas vous ?

Jean-Philippe Accart

Page Facebook d'Atlas Obscura en suivant ce lien

22/11/2015

Welcomegrooves.de, l'insertion linguistique des migrants

grooves.pngLe programme en ligne Welcomegrooves.de lancé en novembre par la bibliothèque de Berlin-Mitte pourra peut-être inspirer les bibliothèques genevoises et suisses (et d'autres pays): il s'agit d'un programme linguistique pour les migrants, gratuit, comprenant six leçons de vocabulaire pour la communication de base. Elles peuvent être téléchargées facilement et gratuitement depuis le site www.welcomegrooves.de sur un téléphone portable comme fichier MP3 ou directement écoutées. 

Différents thèmes sont traités dans ces leçons, le mode de vie allemand, la culture allemande notamment. Les textes des leçons sont accessibles et imprimables gratuitement dans les bibliothèques, ils ont été traduits dans un nombre de langues non négligeable : en anglais, français, espagnol, russe, serbe, bosniaque, arabe, farsi, tigrinya, ourdou, somali, hausa, swahili, amharique et autres langues. 

Welcomegroove a été initié et lancé par Eva Brandecker, chercheur et producteur de la série des cours de langue ayant la particularité d'utiliser la musique pour mieux mémoriser les mots : 70 volontaires créatifs l'aident dans ce projet humanitaire d'insertion, projet qui ne bénéficie d'aucune subvention.

Les bibliothèques allemandes ajoutent ainsi une corde à leur arc social déjà bien développé.

welcomegrooves sur Internet :
- http://welcomegrooves.de
- http://blog.thegrooves.de/
- http://www.Facebook.com/thegrooves
- http://Twitter.com/thegrooves
- https://Storify.com/KuWiWege/deutschlernen-mit-den-welcomegrooves
 
Jean-Philippe Accart

13/11/2015

L'aventure humanitaire "Human Generation"

1508659_1010016825687363_1445027765399096449_n[1].jpgLe phénomène actuel des migrants atteignant l'Europe par milliers chaque jour a de quoi impressionner et frappe bien sûr tous les esprits. En octobre dernier, un groupe de huit Lausannois n'a pu résister au désir d'aller à leur rencontre et de leur apporter une aide matérielle, quelle qu'elle soit. Coup de folie ? Compassion ? Empathie ? Souhait de sortir de nos vies d'Européens protégées ? Il y a certainement un peu de tout cela à la fois dans cette action hors normes.

Avant de partir, ils créent leur association Humansnation, rassemblent de quoi remplir 3 fourgonnettes de sacs de vêtements donnés après un appel sur Facebook. L'arrivée dans les Balkans est bien sûr une épopée en elle-même, la traversée de certaines frontières, puis les rencontres avec ces migrants qui manquent de tout. Notre groupe de Lausannois se retrouve à gérer des situations délicates en Slovénie, entre les organisations humanitaires, la police, les responsables officiels... Mais leur courage ne semble pas s'arrêter, ils fournissent du pain à quelques milliers de personnes, aident à remplir les formulaires, organisent les distributions de nourriture.

Tout cela est raconté sur leur page Facebook "Human Generation" que l'on ne saurait trop conseiller de consulter tant celle-ci est un vrai journal de bord humanitaire, avec de beaux témoignages, de nombreuses photos à l'appui.

Jean-Philippe Accart

Lire la suite

21:07 Publié dans Air du temps, Histoire, Suisse, Voyage | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | | |  Facebook

18/10/2015

L'an 2000 tel qu'il était vu en 1900

800px-France_in_XXI_Century._School.jpgLe XIXè siècle a eu ses grands visionnaires et précurseurs, et à l'aune des grandes découvertes scientifiques et de l'industrialisation en cours, certains ont réussi à prévoir ce qu'ils pensaient être le monde futur : parmi ceux-ci, le Français Jean-Marc Côté dessinent en 1899 une série de 11 cartes postales qui imaginent le monde de l'an 2000.

Même si certaines de ces illustrations prêtent à sourire, elles n'en sont pas moins intéressantes. Il dessine un monde où nous prenons donc le sous marin-bus tracté par une baleine, où les parties de croquet se jouent sous l’eau, où les poules font du toboggan et où la pêche à la mouette en scaphandre est LE sport tendance à la mode. Et où l'enseignement à l'école passe par un casque sur la tête... 

Voir les illustrations de Jean-Marc Côté

Jean-Philippe Accart

22:25 Publié dans Histoire, Humour, Technologie, Temps, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

29/09/2015

Les portraits au quotidien de Stefan Meyer

meyerphoto.jpgStefan Meyer est photographe - et semble-t-il un bon photographe - dont le souci est de faire partager une rencontre, un moment entre des personnes qui ne se connaissent pas forcément. L'idée a germé dans son esprit en rentrant d'un voyage: contrairement à d'autres pays ou d'autres cultures, les Occidentaux, et les Suisses en particulier, ne se parlent plus dans la rue, les transports publics ou autres lieux. La technologie, faite pour partager, crée plus d'individualisme que jamais.

"A Portait of a Day" est le projet en cours de Stefan Meyer : non content de prendre une photo par jour, il nous livre dans son blog un moment d'échange avec la personne portraitisée. La rencontre du 28 septembre, Stefan Meyer, la décrit avec des mots simples et forts. "La vie n'est pas toujours simple" et la femme qu'il interview, Gardana, le dit avec ses mots à elle. Toute une vie derrière un portrait, une photographie, une vie que l'on devine ou perçoit.

Une belle leçon d'humanité.

Jean-Philippe Accart

Voir le site de Stefan Meyer

16:10 Publié dans Photographie, Suisse, Technologie, Temps, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

01/08/2015

Trip.me ou comment personnaliser au mieux votre voyage

tripme.pngCe blog fait souvent référence à la notion de voyage en y associant les technologies. Ce billet ne dément pas cette ligne générale et vous propose aujourd'hui une idée originale lancée en 2013 par Andre Kiwitz depuis Berlin: la plateforme Trip.me.

Trip.me a pour originalité de permettre de sélectionner, personnaliser et réserver des voyages directement avec les agences locales du monde entier. L'idée principale de ce projet est donc de soutenir des partenaires locaux ou de développer de nouvelles technologies innovatrices de voyage.

Trip.me met les personnes en contact direct avec un réseau de plus de 150 agents de voyage locaux partout dans le monde entier. Ceux-ci sont connus comme des experts de la destination choisie.

Sur le site trip.me, on peut parcourir des centaines d'itinéraires, tous personnalisables jusque dans les moindres détails. Ou simplement entrer en contact direct avec un expert local dans le pays de votre choix et préparer avec lui votre voyage ensemble de A à Z.

 

10:38 Publié dans Projet collaboratif, Réseaux sociaux, Technologie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

08/06/2015

Le "Tombouctou Manuscripts Project" ou le sauvetage d'un patrimoine fascinant

tombouctou.jpgTombouctou a fasciné et fascine des générations entières de curieux, de lecteurs ou de passionnés d'Afrique. L'histoire des manuscrits de Tombouctou, sauvés du pillage et de la destruction par la population malienne, est exemplaire. La technologie numérique et des projets d'envergure envers cet héritage culturel inappréciable viennent à son secours depuis déjà une dizaine d'année, dont notamment le "Tombouctou Manuscripts Project" bénéficiant du support de Gerda Henkel Stiftung et de l'Université de Cape Town: traduction et numérisation de textes juridiques anciens ont été ou sont en cours de réalisation ; équipes de recherche constituées ; publications et conférences. Ce projet a révélé l'existence d'autres manuscrits dans des parties de l'Afrique telles que la Somalie ou Madagascar ou encore le Mozambique.

La bibliothèque de l'Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID) à Genève accueille en ce moment une exposition photographique, organisée par l’Organisation internationale de la Francophonie, et qui présente des manuscrits issus de l’exceptionnel patrimoine culturel présent au Mali, notamment à Tombouctou. Des panneaux explicatifs et un film accompagnent les photographies de ces manuscrits, patrimoine de l'humanité.

 

30/04/2015

L'avenir est-il prévisible dans les données du passé ?

_futuristic_city.jpgMême si vous n'êtes pas fan d'Isaac Asimov ou de science-fiction, vous aimez peut-être certaines séries télé telle "Person of Interest" dans laquelle des actes criminels sont prédictibles grâce à une machine omnisciente qui rassemble toutes sortes d'éléments sur la vie d'une personne. Une société américaine vient de mettre au point PredPol qui permet  de prévoir le risque qu’une infraction puisse être commise dans une zone géographique donnée. Tout cela vous fait penser à quelque chose ? Les révélations d'Edouard Snowden sur la surveillance intensive opérée par la CIA à l'échelle mondiale est un cas de figure récent révélateur des obsessions de notre société hyper connectée.

Cette question de la prédiction d'événements à venir est cruciale pour les gouvernements et les citoyens, ne serait-ce que pour empêcher des attaques terroristes. L'accès aux archives et aux données du passé s'avère primordial, et les algorithmes de recherche actuels sur Internet sont de plus en plus perfectionnés. Il ne faut cependant pas oublier que la majeure partie de la documentation papier et imprimée est loin d'être numérisée dans son entier, rendant ainsi les analyses très partielles. De plus, celles-ci ne peuvent être faites sans les avis croisés d'historiens, d'archivistes, d'informaticiens et de mathématiciens.

Plus d'informations sur le blog Inriality duquel ce billet est inspiré.

Illustrations par Tiphs de Devian Art "Cités du futur"

15:13 Publié dans Accès à l'information, Air du temps, Histoire, Technologie, Temps, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

20/04/2015

Comment j'ai quitté mon travail pour voyager

travel.jpgQui n'en rêve pas ? Certains font ce choix, et même parfois en famille : prendre une année sabbatique, louer un bateau et partir... C'est un rêve en effet, et tout le monde ne peut se le permettre. Mais Michael Hodson, un juriste américain de Lafayetteville en Arkansas, décida en 2008 de tenter l'expérience d'un tour du monde. Un blog fait part de toutes ses aventures  et sa lecture s'avère passionnnante. 

Michael décide en effet de partir sans rien réserver à l'avance, ni transports, ni hôtels et de ne pas prendre l'avion... Restent cependant tous les autres moyens de voyager. Je vous laisse découvrir son périple, de l'Argentine à la Chine, de la Nouvelle-Zélande au Panama, ce qui lui prit 16 mois et non 12 comme prévu à l'origine. 

Rentré au Etats-Unis, quelque mois après il repart et ne peut plus se passer maintenant de voyager en tenant son blog.

Tenté par l'aventure ?

17:06 Publié dans Air du temps, Humeur, Réseaux sociaux, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

13/03/2015

Etes-vous un voyageur... numérique ?

vogagenumérique.jpgC'est le thème d'un article original ("The Pros and the Cons of Being a Digital Nomad") et publié récemment sur le blog "Hunter Digital". Marie Hunter nous explique les avantages et les inconvénients d'être un voyageur à l'ère du numérique : la préparation d'un voyage se fait maintenant de plus en plus en ligne ne serait-ce que pour les réservations d'avions, de trains, d'hôtels, de restaurants ou même pour obtenir un guide...Les agences de voyage semblent appartenir au passé, même si l'on peut regretter la disparition d'une qualité de service, la proximité et le dialogue. Cependant, le fait de pouvoir obtenir des avis d'autres voyageurs grâce à des systèmes de recommandation permet de se faire une idée relativement précise des lieux où l'on souhaite se rendre. Les forums de voyageurs, les communautés en ligne sont pléthores et donnent des évaluations et conseils réguliers de ces lieux. Une fois sur place, il est également possible de contacter des communautés locales, ou même de loger gratuitement chez l'habitant (ce que l'on appelle "le couchsurfing" de plus en plus populaire). Bref, les possibilités semblent infinies et le blog de Marie Hunter n'est pas avare d'idées en la matière.

suivez-moi sur Twitter: @jpaccart

illustration Hunter Digital

14:29 Publié dans Accès à l'information, Humeur, Réseaux sociaux, Technologie, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook

18/01/2015

Voyager autrement avec la plateforme collaborative Bookbedder

bookbedder-logo.pngDifficile de lutter contre les mastodontes de la réservation d'hôtels en ligne tels Booking.com ou Hotels.com. Des agences de voyages de renom telle Kuoni abandonnent d'ailleurs une partie de leurs offres de services à cause de cette concurrence.

Une start up suisse installée à l'Ecole hôtelière de Lausanne lance Bookbedder, plateforme collaborative originale pour réserver des nuits d'hôtels : sa spécificité me direz-vous ? Bookbedder est la seule plateforme qui a un programme de fidélisation basée sur vos réservations et celles de vos amis. Le plus d'amis vous invitez, plus vite vous gagnez des nuits gratuites. Bookbedder est collaborative et compte donc sur sa communauté de membres pour passer le mot. 300'000 hôtels sont référencés dans Bookbedder et proposent des prix intéressants. La version du site est actuellement une version beta, et vous pouvez obtenir une invitation en cliquant sur "Register" en complétant votre profil ! 

Retrouvez-moi au quotidien sur Twitter: @jpaccart 




19:42 Publié dans Projet collaboratif, Suisse, Technologie, Temps, Voyage | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | | |  Facebook