Les bibliothèques se transforment : changer les clichés

Imprimer

Les-strategies-de-transformation-des-bibliotheques.jpgComme évoqué dans un précédent billet ("Le nouvel horizon des bibliothèques suisses"), les bibliothèques scientifiques suisses - soit quelque 470 d'entre elles - ont basculé depuis le 7 décembre dernier dans l'ère des plateformes de services sur l'ensemble du territoire helvétique. L'émission TTC de la RTS a abordé la question de manière un peu succincte et approximative en évoquant des bibliothèques poussiéreuses. Il aurait fallu que l'enquête soit un peu mieux menée et connaitre les bibliothèques en question : depuis des décennies, elles suivent de près les évolutions informatiques pour offrir le meilleur service à leur utilisateurs, elles proposent des ebooks et des accès électroniques à des millions de référence en ligne, elles forment étudiants et enseignants à l'usage de ces ressources en ligne, elles numérisent leurs fonds documentaires tel le projet de la Bibliothèque nationale e-newspapers soit 144 titres de presse numérisés. Sans oublier tous les projets d'archives en Open access (soit les écrits universitaires enregistrés dans des dépôts en ligne).

Toutes ces transformations sont relatées dans mon dernier livre "Les stratégies de transformation des bibliothèques" qui vient de sortir aux Editions ISTE .Il permet, notamment, de mettre à mal certains clichés qui ont la vie dure...

Jean-Philippe Accart

Les commentaires sont fermés.