Pourquoi voyager ?

Imprimer

voyage-slider-300x188.jpgMême si nos envies de voyage ont dû être revues drastiquement (et parfois carrément supprimées), la question du voyage se pose. En effet, pourquoi voyager ? Depuis plus d'un an, valises, bagages et sacs de voyages reposent au fond des placards et des caves.  La plupart des Européens ont choisi (ou pas) de passer leurs vacances dans leur propre pays. En grande majorité et durant des périodes "normales", voyager loin de chez soi n'est cependant pas une pratique si courante que l'on croit.

Ainsi, 94% des Français en 2020 sont restés... en France, et probablement les Suisses également. Les "grands" voyageurs ont une envie certaine de repartir, mais restent prudents. Ils redoutent la pagaille, la désorganisation et au final, de ne pas retrouver ce qu'ils ont connu.

Voyager ne veut pas forcément dire "voyager loin", on peut aussi voyager par les livres, les films, les rencontres. Le voyage initiatique est toujours à la mode ("voyager forme la jeunesse"), mais il semble que le voyage soit lié au mode de vie de nos sociétés, au travail (comme une sorte d'échappatoire). Le tourisme en lui-même est devenu très narcissique, car l'on affiche ses photos sur Instagram ou Facebook, ce qui entraine l'arrivée de masses de touristes sur les mêmes sites.

L'impact écologique est devenu un des enjeux majeurs du voyage : voyager moins loin ou plus longtemps (afin de prendre des moyens de transports moins dévoreurs d'énergie), réfléchir à deux fois avant de prendre l'avion. Toutes ces questions se posent à l'heure actuelle.

Jean-Philippe Accart

Voir aussi : Fil Santé Jeunes et Pourquoi voyager nous manque-t-il tant ? (Les Echos Weekend, n°257, p.67)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel