"L'écriture" à la Bibliothèque nationale suisse : du stylo à l'intelligence artificielle

Imprimer

aufgeschrieben.jpgLa Bibliothèque nationale suisse (BN), au travers de sa dernière exposition, donne à réfléchir aux moyens utilisés par l'écriture pour transmettre l'information et le savoir : de la feuille manuscrite à l'encrier et à l'imprimante à aiguilles ; de la reconnaissance vocale à la typographie ;  des symboles graphiques à l'intelligence artificielle, les possibilités sont multiples.

Pour réaliser cette exposition, la BN a fait appel à des graphologues, des archives d'écrivains (celles de Robert Walser), ainsi qu'à l'Université de Berne et son département "Digital Humanities" : celui-ci a créé une intelligence artificielle (une IA)  capable d'écrire comme des écrivains reconnus tels  Robert Walser et d’Emmy Hennings, après lui avoir fait enregistrer de nombreux textes de ces auteurs. Le résultat est, semble-t-il assez impressionnant : tout visiteur de l'exposition peut proposer un thème, et l’IA produit un texte (en allemand) dans le style de Walser ou de Hennings. 

Mais l'exposition offre de nombreux autres aspects à découvrir.

Jean-Philippe Accart

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel